Ici sont les dragons 3/3 :

Juste fais-le

Exposition

Ici sont les dragons 3/3 : Juste fais-le

du 2 octobre au 14 décembre 2019

Commissaires en résidence : Marie Koch & Vladimir Demoule

Artistes : Marie-Julie Bourgeois, Louise Desnos, Disnovation.org (Maria Roszkowska & Nicolas Maigret), Alexandre Miraut Korobov, Planète Laboratoire (Ewen Chardronnet et groupe d’artistes Bureau d’études), Davey Wreden

En 1977, Gary Gilmore fut le premier condamné à mort de l’Utah depuis le rétablissement de la peine capitale dans l’État. Ses derniers mots furent : « Let’s do it ». Onze ans plus tard, l’agence américaine Wieden+Kennedy s’en inspire dans une nouvelle injonction, pour Nike, se prétendant un appel au dépassement de soi et à l’audace et semblant cette fois-ci dire « arrête d’y penser, juste fais-le ».

« Faire » devient alors son propre objet, le commencement autant que la destination de toute entreprise. Surtout, c’est ici le « faire usage » qui semble être un accomplissement. Avec une bonne paire de chaussures, il n’y a plus qu’à « faire ». L’usage étant sa propre destination, le consommateur est condamné à utiliser pour utiliser, à « faire » pour « faire », devenant entité « faisante » qui tourne à vide

D’autre part, la mythologie de la performance et son culte participent à la mise en concurrence permanente et impliquent par nécessité la réussite, et donc la victoire de l’un sur l’autre.

A contrario, des artistes aujourd’hui cherchent à mettre en place des situations d’échec. En utilisant les dysfonctionnements pré-existants, en dysfonctionnant les usages, ils créent un endroit de possibles imprévus, où le progrès et la réussite ne sont pas des ns, où la nature a l’espace de coexister avec la culture, et où l’humain, le spectateur, a la place qu’il choisit d’y occuper.

La troisième exposition interroge les images, les discours et les objets qui véhiculent les mythes contemporains, et comment leur détournement forme un espace politique d’émancipation.

Juste fais-le - Dossier de presse

À la radio

 France culture, Le cours de l'Histoire :  "Capitalisme, d'où viens-tu ? (3/4) Les clichés capitaux" 

Programmation Associée

 

mercredi 9 octobre 2019 de 15h30 à 16h30

Taxitram Solidarité

De Paris à Montreuil, l’art contemporain vu autrement.

vendredi 18 octobre à 19 h

Visite chorale

Le duo de commissaires en résidence propose une visite à plusieurs voix, la leur et celles des artistes pour échanger sur le processus de création de l’exposition « Ici sont les dragons 3/3 : Juste fais-le » et des œuvres spécialement créées pour celle-ci.

Cette soirée se poursuit au théâtre Berthelot avec le concert de Fantôme et Steve Potts Quartet à 20 h 30.

vendredi 22 novembre 2019 à partir de 18 h.

Soirée Mix(te)

La Maison populaire se revendique de la mixité des arts et invite les artistes à inventer ensemble de nouvelles manières de vivre le lieu. Soirée à choix multiples, vous pourrez (re)traverser les trois expositions du cycle Ici sont les dragons curaté par les commissaires en résidence Marie Koch et Vladimir Demoule à la lecture du catalogue éponyme, ou encore vous installer sur la station spatiale internationale à partir de l’oeuvre Oculus de l’artiste Marie-Julie Bourgeois sur les sons à l’élégance vintage du DJ set de Dani Terreur.

Là vous pensez être incroyablement chanceux de pouvoir assister à tout ça avant le concert de ce même Dani Terreur, musicien magnétique relié au cosmos et celui de Marie Flore, incontournable artiste de la galaxie de la pop française, pour la sortie de son nouvel album Braquage.

vendredi 13 décembre 2019 de 21 h à 2 h.

Nuit Pop #01

Rendez-vous nocturnes mixtes des cultures artistiques et amateurs qui réinventent le monde, les Nuits Pop vous font découvrir la Maison populaire sous une autre étoile.

Visiteur, spectateur, curieux, sortant de votre atelier yoga ou cours d’espagnol, vous aurez de quoi entamer la nuit avec délice. Performances in situ, spectacle interactif, installation éphémère, atelier de pratique ou concert, vos goûts et curiosités seront en tout point titillés. Échauffez-vous à la nuit lors d’un atelier chorégraphique en apesanteur, cheminez dans l’univers d’Ici sont les dragons pour dépasser le monde capitaliste et ses travers, laissez-vous happer par la performance spatio-temporelle* de la chorégraphe et danseuse Marion Carriau inspirée du bharata natyam et jouez à la loterie pour déterminer quel régime politique nous dirigera en 2103 lors du spectacle MiniMax de la GOSH Cie. Terminez la soirée devant la performance audio visuelle du du électro UVB76.